www.footpy.fr
Domino’s L2 (24e journée) – RODEZ pour enchaîner face à NANCY

Dennis Bergkamp

Ce soir Rodez termine sa semaine à trois matchs par la réception de Nancy pour le compte de la vingt-quatrième journée de Domino’s L2. Dans quel état sont les organismes des joueurs de Laurent Peyrelade ? Vont-ils réussir à enchaîner une quatrième rencontre sans défaite ? On fait le point avant cette rencontre qui peut servir de bascule. (Par Dennis Bergkamp)

Un match à six points, voilà comment l’on peut définir ce match entre Ruthénois et Nancéens. Bien sûr, le vainqueur ne remportera que trois unités mais six points, c’est l’écart qui sépare les deux équipes avant cette rencontre. C’est dire combien cette partie peut faire basculer les hommes de Laurent Peyrelade du bon côté en cas de résultat positif après leur victoire à Orléans mardi (2-1). Pour ce faire, ils devront renouer avec un succès à domicile qui les fuit depuis la réception de Caen le 13 décembre dernier (2-1). Depuis, ils ont concédé à Paul Lignon une défaite à dix contre Châteauroux (1-2) et un nul dans les derniers instants contre Valenciennes (1-1). La bonne nouvelle se trouve dans le fait que l’attaque marque à chaque fois, hormis le déplacement au Paris FC. Le danger réside notamment dans les coups de pied arrêtés excellement tirés par Rémy Boissier, qui effectue un très bon retour en terre aveyronnaise. Mais la défense encaisse également des buts à chaque match. Le RAF récupère tout de même quasiment toutes ses forces vives. Hormis Ruffaut (suspendu), Poujol, A. Peyrelade et la nouvelle recrue Alégué (infirmerie), tout le monde est sur le pont. À tel point que Laurent Peyrelade a fait appel à vingt éléments pour cette rencontre, notamment Straalman qui a joué son premier match mardi. Cela ne sera pas de trop pour tromper une solide équipe nancéenne.

Toujours bredouille à l’extérieur

Après la venue de la meilleure défense de Ligue 2 la semaine passée, autour de la troisième défense de se rendre à Paul Lignon. Nancy a basé ses forces vives sur son arrière-garde, orchestré par l’ancien Strasbourgeois Ernest Seka, et n’a perdu que trois rencontres en championnat depuis le début de saison. L’attaque reste cependant en manque d’efficacité, comme en témoigne l’élimination à Belfort (1-3) en seizième de finale de la Coupe de France, l’absence du meilleur buteur Vagner blessé ou le mutisme de l’ancien Luzenacien Ande Dona N’Doh. Les Nancéens éprouvent aussi les pires difficultés en déplacement où ils ne se sont pas encore imposés cette saison (8N-3D). Aux Ruthénois d’en profiter et de faire le plein de points à domicile en faisant sauter le verrou lorrain rapidement.
 
Par Dennis Bergkamp

Domino’s L2 (24e journée) – RODEZ pour enchaîner face à NANCY

Ugo Bonnet tentera de faire sauter le verrou nancéen, l'un des plus solides de Ligue 2. (crédit: RAF)
Ugo Bonnet tentera de faire sauter le verrou nancéen, l'un des plus solides de Ligue 2. (crédit: RAF)