www.footpy.fr
National 2 (vidéo) - COLOMIERS rate ses débuts contre ANDRÉZIEUX

Bob Marley (bobmarley@footpy.fr)

Colomiers a connu quelques ratés au démarrage ! Les Columérins se sont inclinés 2-1 face à Andrézieux. À cela, quelques explications simples. Premièrement, un effectif pas mal renouvelé avec quelques huit départs pour autant d'arrivées. Même si deux d'entre elles sont des retours avec donc déjà des repaires, il faut du temps pour une homogénéisation totale. Secundo, du temps il n'y en a pas avec une reprise de championnat bien précoce malgré une reprise des entraînements il y a plus d'un mois. Enfin un adversaire, Andrézieux Bouthéon, qui après sa troisième place la saison passée grâce à une superbe phase retour se pose comme un sérieux prétendant à l'accession. Le club en périphérie de Saint-Étienne est doté d'installations de très haut standing et dispose de moyens financiers importants. (Par Bob Marley)

La tâche s'annonçait périlleuse, elle le fut ! Après un long round d'observation où il ne se passe quasiment rien il y a le feu dans la surface columérine avec un ballon repoussé difficilement. Puis Djabbour bien placé n'a qu'un extérieur du pied faible à proposer. Pour des joueurs de ce niveau supposé, l'absence de pied gauche est bien surprenante. Il n'a pas été le seul des deux côtés à mettre cette carence en évidence. Des bases ont visiblement été omises dans la formation. Sur une contre-attaque locale une main n'a pas été sifflée. Depuis la coupe du Monde féminine je croyais naïvement qu'elles devaient toutes l'être.... Tant pis pour Colomiers qui dans ces moments  difficiles auraient volontiers accepté une offrande de l'arbitre. Contre le déroulement de la rencontre, Métayer expédie d'une frappe à ras de terre puissante le ballon au fond sur un coup franc excentré de la droite (1-0, 30e). En suivant une superbe reprise de volée tendue d'Insou frôle l'équerre droite. Goryl à son habitude est vigilant devant Di Piazza, puis peu après brillant en claquant en corner un tir violent de Vacheron. Sur le corner l'arbitre siffle faute d'un attaquant. C'est simple, maintenant on n'a plus le droit de sauter devant un gardien sans être pénalisé. Protéger les gardiens certes, mais tout le temps ? Le capitaine d'Andrézieux Bouthéon fait encore briller Goryl décisif mais dont la belle intervention est rendue caduque car le ballon revient sur Mmadi libre de tout marquage (1-1). L'égalisation est rageante car évitable mais elle récompense un groupe opiniâtre certainement supérieur ce soir.

Cette opiniâtreté andrézienne est récompensée

Faute de solutions offensives sur le banc (lire la précision de Patrice Maurel dans sa "décla" ci-dessous) Colomiers n'a d'autre recours que de tenter de conserver un nul qui serait vraisemblablement assez satisfaisant pour un retour aux affaires courantes. Mais Andrézieux Bouthéon ne baisse pas de rythme pour décrocher une victoire dont le coach sent qu'elle est possible. "Il y a la place" crie-t-il ! Il n'a pas tort même si la victoire intervient sur une décision très, très sévère de l'arbitre qui accorde un penalty pour un accrochage de Goryl sur Djabbour, sauf que ce dernier avait perdu le ballon sur un contrôle à au moins cinq mètres et qu'il n'a en rien cherché à jouer sportivement, en s'avachissant comme une grosse me.... dans la surface. Si, si je m'engage et j'écris ce que je pense (si tant est que j'en sois capable, ce qui reste à prouver...) ! Colomiers n'avait pas ce soir les possibilités de revenir avec certains joueurs bien transparents et très intermittents. Peu avant la fin un corner en forme de dernière (petite) chance est tiré comme moi je tire à la pétanque, c'est-à-dire très, très approximativement. Dommage quand les munitions se font rares, on ne doit pas les gâcher. 
Colomiers débute mal sa campagne 2019 face il est vrai à un cador. Le déplacement à Sète (qui en a pris quatre à Bourges) avant la réception de Trélissac (nul vierge à Saint-Pryvé Saint-Hilaire) auront valeur de tests. 

Par Bob Marley
bobmarley@footpy.fr  
 

Retrouvez le résumé vidéo de la rencontre par Sébastien Schneider de Korner TV

LES RÉACTIONS 
Patrice MAUREL (entraîneur de Colomiers) : "Après une défaite on est toujours déçus !"
À ma question : "déçu ?", il a vite répondu : "Après une défaite on est tout le temps déçus ! Une saison est longue. Aujourd'hui ils ont proposé de meilleures séquences que nous, même si sur des attaques rapides on mène au score. Il est vrai que l'on aurait pu faire encore un peu plus mal, après on va continuer à bosser. On sait qu'on a beaucoup renouvelé donc il faut que l'on soit exigeants en étant patient. Je connais la force du groupe, on va forcément monter en régime. Bien sûr que nous sommes déçus ce soir parce que, quand on tient à quelque chose, qu'un premier match on a toujours envie de le gagner. Maintenant il faut analyser, se mettre en question pour être d'attaque pour le prochain match. Il faut que l'amalgame se fasse. Nous avons eu des choses très intéressantes sur les matches de préparation, ce soir aussi. Maintenant il faut qu'une force collective se dégage dans le côté compétiteur. C'est le National 2, c'est une grosse écurie mais j'ai comme objectif que l'on puisse concurrencer cette équipe. Je n'ai pas effectué de changements parce que j'ai un profil banc très défensif avec pas mal de joueurs offensifs suspendus ou blessés comme Dimitri Quénet pour cette première rencontre. Mené au score je n'ai pas à changer la structure défensive."
 
Jean-Noël CABEZAS (entraîneur de Andrézieux-Bouthéon) : "Il ne faut pas s'enflammer"
"Nous avons été patients. On prend un but sur coup franc contre le cours du jeu je pense mais ça fait partie du jeu aussi. Dominer n'est pas gagner puisque nous avons eu quelques occases pour marquer. Après on savait que notre premier but serait important et on savait aussi qu'avec leur défense haute on avait des joueurs assez rapides dans la profondeur. On a essayé de la faire même s'ils nous ont mis en difficulté quand même sur la deuxième période où ils avaient la possession. On a couru après le ballon mais nous nous sommes accrochés jusqu'au bout. Cette année nous avons une équipe très jeune donc il ne faut pas s'enflammer. Honnêtement chaque rencontre a sa vérité, on joue match par match après on verra où on en est au classement. L'année dernière nous avons eu du mal à entrer dans ce championnat. Là nous n'avions que deux recrues, on s'accroche..." 

LA FEUILLE DE MATCH
National 2- poule C, première journée
Samedi 10 août 2019, 18 heures
Colomiers, complexe sportif Capitany 1, stade René Lupis
COLOMIERS / ANDRÉZIEUX-BOUTHÉON 1-2 (MT: 1-0)
Buts : Métayer (30e) pour Colomiers - Mmadi (59e), Vacheron (79e,sp) pour Andrézieux Bouthéon
Arbitres : M. Romain Zamo, assisté de MM. Guillaume Redonets Gosset et Jean-Guillaume Dasque
Déléguée : MME Marie-Line Baldass
Avertissements : Zelmat (81e) à Colomiers - Felder (53e), Steinmetz (70e) à Andrézieux-Bouthéon

COLOMIERS :  Goryl - Vena, E. Zelmat, Leoni, Argelier, Ventrice, Metayer, Insou (cap., Mazars, 87e), Cardinali, Y. Temmar, Coffi. Non entrés en jeu: Michelet, Pivois, A. Pérez, Brunerol.
Entraîneur : Patrice Maurel
ANDRÉZIEUX-BOUTHÉON : Markut - Allaigre, Goncalves Dias, Barge (cap.), Pereira Lage, Mmadi (Aljic, 82e), Djabbour, Gaubey (Steinmetz, 74e), Felder, Di Piazza (Robert, 60e), Vacheron.  Non entrés en jeu: Petit, Bojang.
Entraîneur : Jean-Noël Cabezas. 

Thibaut Métayer aura ouvert le score pour ses nouveaux partenaires, en vain. (crédit: USC - archives)
Thibaut Métayer aura ouvert le score pour ses nouveaux partenaires, en vain. (crédit: USC - archives)